Dossier spécialEvents

Paquinou Festival de Yamoussoukro

Le Maire et la population à pied d'oeuvre pour la 6è édition

Commissariat général : « le paquinou de l’innovation »

Après 5 éditions réussies, le commissariat général du Paquinou Festival de Yamoussoukro piloté par Mme Emma Akissi N’da Kouakou, directrice régionale du tourisme de la capitale administrative y voit un Paquinou de maturité. Et cela à raison. Les populations de la ville d’Houphouët Boigny n’entendent plus se passer de ce festival qui révèle d’un cran la notoriété  de leur région et village.  C’est pourquoi elles sont sorties nombreuses pour le lancement qui a lieu ce vendredi 15 mars 2019, à la mairie de la ville. « La fête  a commencé ; je salue toute la population pour ce qu’elle a fait de cette fête qui est devenue un événement majeur dans notre vie. Vus les budgets qui tardent à être approuvés, nous ferrons la fête au minima…et ce sera du 13 au 21 avril 2019.  Mais nous fêterons. Il y aura cette année le concours du village et du quartier  le plus propre, comme innovation à cette édition…. »Dixit le maire et initiateur du Paquinou Festival de Yamoussoukro. A sa suite Mme la directrice du tourisme a détaillé les choses : « débuté  en 2014 sous l’impulsion du maire et l’appui  et l’accompagnement technique de la direction régionale du tourisme, cette fête chrétienne à la base est aujourd’hui célébrée avec faste par les population Baoulé. L’objectif est d’accroitre l’attractivité de la destination Yamoussoukro à paquinou, faire connaitre et pérenniser  la culture Baoulé par des festivités éclatés dans les villages. A cet effet, nous veillons au bien des populations à travers un volet social qui nous a permis l’année passée d’administrer des vaccins, de  contrôler  la tension artérielle et faire une campagne de déparasitage  de ces populations villageoises. C’est pourquoi pour cette 6e édition, le Maire et son conseil municipal veulent qu’il y ait un concours de salubrité du quartier et du village le plus propre. Cela participera à  garder  nos population en bonne santé. Pour dire qu’il ne s’agit pas pour nous que de festoyer !  Lorsque les populations prennent une part active dans l’organisation à travers ces concours que nous allons initiés, elles sauront que Paquinou est fait pour elle. D’ailleurs, il y aura la mise en scène d’un fait coutumier, l’intronisation d’un chef coutumier, l’explication des faits et gestes qui sont accomplis lors de cette intronisation.  Comment comprendre ce rituel et ses contours etc. la théâtralisation  des faits coutumiers en pays baoulé aidera la jeunesse à comprendre leurs traditions et coutumes. Pourquoi ceci et fait et comment c’est fait… » à en croire Mme Akissi de la direction régionale du tourisme, c’est une fête haut en couleur qui ne manquera pas d’attirer tous les férus de la culture et du savoir traditionnel du centre de la Côte d’Ivoire. Tout ceci se déroulera du 13 au 21 avril 2019 dans les villages de Yamoussoukro pour connaitre son apothéose le dimanche de pâques à l’esplanade du lac numéro 8 de la ville.

Sacré Abel

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer