Life styleSanté & bien être

Hygiène Intime Féminine : 4 ASTUCES ESSENTIELLES

Il est arrivé un fois au moins à certaines femmes de faire face à des problèmes vaginaux plus ou moins désagréables: douleurs, odeurs, démangeaisons, envies d’aller aux toilettes sans arrêt.

Il est arrivé un fois au moins à certaines femmes de faire face à des problèmes vaginaux plus ou moins désagréables: douleurs, odeurs, démangeaisons, envies d’aller aux toilettes sans arrêt. Le vagin est acide naturellement et possède des bactéries pour garder un pH stable et éviter les infections notamment grâce aux sécrétions vaginales. Voici 04 conseils à mettre en place au plus vite pour un vagin en forme et en bonne santé.

Le port de sous-vêtements adéquats

Les sous-vêtements sont en contact direct avec les parties intimes. Aussi, il convient d’opter plutôt pour des sous-vêtements en coton qui absorbent idéalement l’humidité et qui laissent la peau respirer. Le lycra est à éviter, car il favorise la sudation et les bactéries adorent s’y proliférer.

Apprenez à nettoyer votre vagin comme il faut

Ou au contraire, apprenez à ne pas trop le nettoyer ! Le pH du vagin doit être préservées, or les douches réduisent son acidité et favorisent l’apparition des bactéries qui en profitent. Les bains sont par ailleurs encore plus mauvais, car très asséchants pour la vulve et les gants de toilette sont quant à eux très agressifs et sont des nids à bactéries. On constate parfois que le vagin a une odeur, si cela est votre cas, consultez un médecin ou un gynécologue. Les savons ne sont pas la solution, car une fois encore, ils perturberaient l’équilibre naturel du vagin.

Il est agréable de sentir bon, mais les ingrédients contenus dans le savon ou les déodorants intimes peuvent assécher la zone autour de la vulve donc si vous en utilisez, ne prenez pas n’importe quoi, car normalement, rincer cette zone avec un peu d’eau tiède est amplement suffisant pour éviter les infections. Évitez le savon Marseille et préférez un lavant doux avec un pH proche de celui de la peau (5 ou 6) et sans odeur. Nous vous conseillons de préférer un savon blanc sans colorants ni parfums ou savon doux à pH neutre ou alcalin. Les « savons sans savon » (les pains dermatologiques) nettoient aussi bien qu’un savon classique mais n’ont pas les désavantages qu’ils peuvent avoir (assèchement, irritation).

Adoptez les bons gestes

Lors de la toilette (ou même si vous vous essuyez aux toilettes), faites un mouvement allant de l’avant vers l’arrière pour ne pas amener de bactéries dans le vagin. Le lavage se fait sommairement une fois par jour avec les mains. Pensez à déplisser les lèvres de la vulve pour nettoyer les plis, ainsi que le capuchon du clitoris. Après un rinçage abondant et prolongé pour retirer toute trace de savon si vous décidez d’en utiliser un, il faut sécher avec soin notamment en n’oubliant pas les plis avec une serviette en tissus strictement personnelle, voire avec une serviette en papier (donc pas la serviette que tout le monde utilise pour s’essuyer les mains quoi !).

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer